Le site des randonneurs nouanais

Accueil > Archives > 2015 > Questions de trésorier

Questions de trésorier

jeudi 26 février 2015, par Roland Bouat

Comment enregistrer les sommes données (ou abandonnées) à l’association ?

Lorsque un adhérent (souvent) laisse à l’association une somme, généralement en espèces, il s’agit d’un don manuel. Un don au sens comptable est un jeg effectué devant un notaire [1].
Enregistrements comptables :
Crédit : compte 7580 Produits diver de gestion courante
Débit : compte 5120 (banque) ou 5300 (caisse)

Quelles différences entre loto, tombola et loterie ?

Un loto est une tombola s’il n’y a que des gains en nature (objets, séjours, voyages...).
une tombola est une loterie dans laquelle les gains sont toujours versés en nature.
Une loterie est ouverte à tous, les gains peuvent être en espèces, les billets de participation sont achetables (en espèces ou par tout autre moyen de paiement), les gagnants sont désignés par tirage au sort.

Qui peut organiser un loto ? une tombola ? une loterie ?

Toute association (culturelle, sportive, sociale ; ; ;) peut organiser un loto pour un public local (géographiquement), avec une mise faible (maximum 20 € ?) et si les gains sont en nature (y compris un chèque cadeau).
Seules les associations sportives ou celles dont le but est la bienfaisance ou les arts peuvent organiser une loterie ou une tombola, être limité en rapport avec le budget de l’association (15% maximum), ne permet pas d’acquérir un bâtiment ou un terrain, le dernier exercice comptable n’était pas déficitaire.

Comment mettre en place un vide-grenier ?

Le code du commerce regroupe sous l’expression "vente au déballage" ce type de manifestations ("foire à tout") nécessite la demande d’une autorisation d’occuper l’espace public ou semi-public (non strictement privé) et une déclaration d’intention auprès de la mairie concernée. Un registre des participants (registre permettant de les identifier) doit être tenu à jour et validé par le maire au début du vide-grenier. Attention, un particulier ne peut participer que deux fois par an à ce type de manifestations.

Peut-on payer (rémunérer) un dirigeant de l’association ?

C’est plutôt exceptionnel pour les petites associations 1901 puisque les ressources propres doivent dépasser deux cents mille euro ! Une rémunértion inférieure à 75% du SMIG peut toutefois être versée mais l’association devient alors à but lucratif (c’est presque un autre monde).

Comment récupérer les registres détenus par un dirigeant qui abandonne sa responsabilité ?

Généralement, la restitution des documents a lieu très rapidement et de manière amiable lors d’une rencontre entre celui/celle qui s’en va et celui/celle qui accepte d’assumer la responsabilité devenue vacante. Si tel n’est pas le cas, un courrier doit être adressé au démissionnaire avec la liste des documents demandés et un délai raisonnable pour la restitution. Un tribunal judiciaire doit être saisi en cas de refus d’obtempérer.

Comment clore les comptes d’une association qui a décidé en AG de disparaître ?

L’AG   doit désigner une personne pour clore l’exercice. Ce "liquidateur" devra règler les fournisseurss, récupérer les impayés, clore les éventuels contrats et conventions et eenfin distribuer les avoir restant sous forme de dons à d’autres organismes (associations ou autres). La répartition des biens entre les "ex-membres" de l’association est interdite.

Comment répondre à la question "votre association est-elle désintéressée ?" ?

Les dirigeants d’une association "désintéressée" ne peuvent être que bénévoles, sans bénéficier d’aucune manière des activités de l’association et sans redistribution ou partage des bénéfices (les excédents restent possibles mais sont ré-investis dans le fonctionnement de l’association).

Une association peut-elle faire des bénéfices ?

Oui s’il s’agit seulement d’excédent de fonctionnement. Ils ne doivent donc pas être distribués ou répartis. Dans ce dernier cas, on parle alors plutôt de bénéfices [2].

Quels montant pour le fonds associatif ?

Il ne faudrait pas confondre fonds associatifs et fonds de roulement mais dans les petites associations, il n’est que très rarement fait de différences. Les besoins d’une association doivent lui permettre d’avancer les règlements qu’elles doit effectuer en attendant les rentrées associées et de couvrir deux ou trois exercices qui pourraient être déficitaires. Généralement, un fonds associatif dont le montant correspond au budget de l’association devrait être suffisant.

Que faire quand l’association ne peut plus payer ses dettes ?

Si l’association est dans une difficulté passagère, il faut déclarer une cessation de paiement au tribunal de grande instance afin d’être classé en redressement judiciaire. Dans le cas contraire, la liquidation judiciaire peut être prononcée. Un plan de redressement peut aussi être mis en place par le tribunal mais ce n’est alors lus ’association qui gère mais un "commissaire".

Comment une association peut-elle être assurée ?

L’assurance est obligatoire tant pour les personnes physiques que pour les personnes morales. Chacun est tenu de souscrire une assurance personnelle en responsabilité civile. Pour la pratique d’un sport, une assurance spécifique peut être exigée (liée à la licence sportive généralement). Une personne morale (l’association) doit aussi être assurée en responsabilité civile pour ses dirigeants, ses membres, ses bénévoles, ses participants aux activités... mais tous ces derniers doivent aussi être assurés personnellement. Pour la plupart des clubs sportifs, la responsabilité civile du club est gratuite (et donc transparente) quand tous les adhérents pratiquant l’activité sportive pour laquelle le club est fédéré sont licenciés dans la même fédération.

Quelles sont les premières tâches d’un nouveau trésorier ?

  • Disposer d’une copie en vigueur des statuts et du règlement intérieur (s’il existe)
  • Disposer de la liste des membres du comité directeur avec les coordonnées de chacun (nom et prénom, adresse, téléphone, courriel...)
  • La dernière liste à jour des adhérents
  • Récupérer les documents bancaires utiles : soldes bancaires, relevés bancaires, imprimés de dépôts (chèques et espèces)...
  • Récupérer les carnets de chèques
  • Prendre en compte la comptabilité : journaux de banques, logiciel comptable (si possible), justificatifs...
  • Vérifier les informations transmises par le trésorier précédent : en particulier, vérifier les soldes bancaires
  • Récupérer les bilans des exercices des trois dernières années (bilans financiers et comptes de résultats
  • Récupérer les PV des trois dernières années (à minima)
  • La liste des subventions notifiées et non versées
  • Réaliser les changements de signature (banques)

[1Le don (par une personne vivante) ou leg (don par testament) devant notaire est plus qu’exceptionnel pour les petites associations

[2D’où la croyance qui affirme qu’une association ne peut pas avoir d’excédents.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?